deces

Comparer les meilleures Assurances Deces
assurance deces
Guide assurance deces

Assur1max.com Assurance Deces et obsèques vous informe sur ces sujets

Nul ne connait la date de son deces. Le mieux à faire est de bien le préparer. Certains peuvent qualifier cette idée d’insensée. L’objectif est cependant de faciliter la tâche de la famille lors de son deces.

Testament
Une personne lègue ses biens à des proches ou à des associations après son deces. Le testament est un document dans lequel un testateur désigne les bénéficiaires de son patrimoine. Cet acte indique la façon dont ces biens sont répartis suite au deces. Le document renferme les dernières volontés du testateur. L’individu concerné y fait part du sort à donner à son corps après son deces. Certaines personnes optent pour la crémation et d'autres pour l'enterrement. Les parents peuvent mourir avant que leurs enfants atteignent l'âge adulte. Le testament renferme le nom du tuteur.

Assurance obsèques
Une assurance obsèques préserve la famille des problèmes financiers après le deces d'un proche. Le souscripteur verse une somme d'argent dans les caisses de son assureur tous les mois. Cette participation forme un capital. L'argent est versé à un bénéficiaire après le deces du souscripteur. Cette indemnisation sert à payer les frais d'obsèques. Le bénéficiaire n’est soumis à aucune obligation. Il peut utiliser l'argent pour d'autres projets. La somme est versée à une société d'obsèques dans la plupart des cas. Une assurance obsèques est une épargne de prévoyance prévenant les dépenses exorbitantes à un éventuel deces d'un tiers. L'âge des souscripteurs est compris entre 50 et 80 ans.

Assurance deces
Souscrire une assurance deces n'est pas une obligation légale en France. Les organismes de crédits exigent toutefois cette couverture avant toute souscription. Cette protection rembourse le reste d'un prêt en cas de deces du souscripteur. Les créances ont alors la garantie que le remboursement sera mené à bien dans toute circonstance. Les dettes sont transférées aux nouveaux propriétaires du bien. Ces derniers ne sont pas capables de les payer dans la plupart des cas. Les banques entament la saisie du bien après le deces si le souscripteur n'est pas assuré. La famille perd alors son héritage.

0.0/5 (0 avis)
Cet article a été utile?